Le développement mitigé de l’immobilier réunionnais

Le marché de l’immobilier sur l’ile de la Réunion a connu un développement mitigé depuis 2008. Cette année faisant référence à la crise, correspond également au début de la décadence de la construction sur l’ile.

20 ans d’essor immobilier
La construction immobilière réunionnaise a connu sa plus grande évolution entre les années 1991 et 2010. En effet, en près de 20 ans, plus de 180 000 projets de construction ont été autorisés et réalisés. Les logements collectifs composent la plus grande partie, notamment dans les villes du littoral.

Les effets de la défiscalisation de l’immobilier réunionnais depuis 1986
La défiscalisation du secteur immobilier sur l’ile de la Réunion a eu des impacts relatifs d’un secteur à un autre, depuis son application en 1986. Elle a consisté en une diminution des impôts sur l’immobilier. Si le procédé a été établi afin de faciliter l’acquisition d’un bien immobilier, elle a permis aux promoteurs immobiliers d’augmenter leurs prix, et à engendrer des déséquilibres sur l’offre et la demande de surfaces de construction.

2008 : le marché immobilier réunionnais en crise
Le monde de la construction immobilière connait un important ralentissement à partir de 2008 où la crise l’a frappé de plein fouet. Les taux de construction et de vente, ainsi que les prix ont diminué d’une manière importante à cause de l’écart de plus en plus grand remarqué entre les revenues des ménages et les prix utilisés par les promoteurs immobiliers. De plus, les résidents de l’ile ont été soumis à de rudes conditions d’accès aux crédits bancaires pour les prêts immobiliers.

Un marché immobilier en retard sur l’accroissement démographique
Si la Réunion compte aujourd’hui 830 000 habitants, sa population atteindra le million d’ici 20 ans. Le gouvernement devra donc prévoir la construction de 7500 logements par an pour atteindre les 100 000 d’ici là pour loger sa population à venir, problématique renforcé par le manque de foncier que connait l’ile actuellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.