Le secteur de l’immobilier, un atout important à la croissance économique de l’île Maurice

Ce fut dans une excitation justifiée que le peuple mauricien a accueilli les prévisions du Premier Ministre, Sir Anerood Jugnauth quant à la survenue prochaine d’un « deuxième miracle économique » sur l’île. Effectivement, l’homme a émis un discours très expressif à la Cyber Tower d’Ebène en parlant d’une vision jusqu’en 2030 établie par l’Economic Statement pour laquelle plusieurs secteurs économiques se trouveraient à la base de cette croissance tant attendue. En parlant de ces secteurs, l’immobilier et la construction détiennent une place de choix parmi les priorités du gouvernement afin d’assurer la réalisation de cette prévision pour le moins très appréciable.

En effet, le secteur de l’immobilier sera mis en avant pendant les prochaines années selon le chef du gouvernement mauricien. Il représente d’ailleurs déjà une source importante de revenues pour le gouvernement local ainsi que pour sa population vue que les formules IRS et RES ont rapporté jusqu’à Rs 40 milliards d’investissements directs venant de l’étranger. Pour ce qui est de la suite des événements, ce même secteur pourra être à l’origine de plus de 15 000 emplois d’ici 2020. Cette croissance générée par le secteur de l’immobilier sera, de plus, renforcée par le programme de construction immobilière bien fourni proposé que les Smart Cities à partir de cette année 2016, pouvant refluer des investissements jusqu’à Rs 120 milliards pendant les 50 prochaines années. Il n’est pas, non plus, à écarter que l’immobilier soit aidé par d’autres secteurs qui en ressentiront également le dynamisme à savoir l’architecture, l’urbanisme ou encore la déco intérieure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.