Les grandes lignes du Répertoire de la lutte contre l’habitat dégradé

Une campagne a été organisée en juin dernier dans le cadre du Pôle Départemental de Lutte contre l’Habitat Indigne ou PDLHI pour la lutte contre l’habitat indigne ou dégradé sur l’île de la Réunion. Tous, simples citoyens comme acteurs dans l’immobiliers ont été sensibilisés et appelés à y prendre part afin de mettre au point le Répertoire de lutte contre l’habitat dégradé de la Réunion.

Un programme qui début en 2008

Ce programme très particulier a été mis en place en 2008. Les acteurs sont issus de tous types de classes, de secteurs mais également de groupements gouvernementaux. Pour ce faire, une coordination a été réalisée au sein de tous les acteurs afin que chacun puisse reconnaître les autres et ainsi réagir plus efficacement lors du programme, leur but premier étant de signaler les éventuels logements en mauvais.

Un répertoire composé d’acteurs en tous genres

Le répertoire de la lutte contre l’habitat dégradé de la Réunion se compose d’acteurs qui ont participé de près ou de loin à la campagne de lutte contre les logements délabrés. Chaque participant au programme y figure pour que les autres puissent les reconnaître et éventuellement diriger les cibles vers eux, selon leurs besoins. Aussi, le programme se compose-t-il de trois étapes essentielles pour l’identification des cibles et la réalisation des travaux si besoin est :

– Le repérage pour savoir si le logement est dégradé ou non
– Le diagnostic en vue d’une éventuelle rénovation correspondant au statut de son occupant et de l’état du bien immobilier
– Le traitement qui peut être soit la réalisation de travaux, soit un relogement ou un hébergement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.